26 janvier 2016 ~ 0 Commentaire

La capitale ;)

J’ai toujours beaucoup de plaisir à aller visiter Paris. A rendre visite à des potes.

MAIS

Je ne me vois pas y vivre. Du tout.

Déjà, vous les Parisiens, est-ce que vous avez des salaires de 3 millions de dolls par mois ? Non parce que prendre le métro avec vos histoires de zones, ça coûte déjà un bras, boire un verre ça te coûte l’autre bras. Alors imagine aller boire un verre et devoir prendre le métro… C’est pas évident évident… sans bras !

En parlant de boire un verre, tu es au courant qu’une menthe à l’eau vendue 5,50 euros, c’est juste de l’arnaque. On parle bien d’un sirop vendu 1,50 euros dans un supermarché avec de l’eau du robinet. Rien ne te choque ?

J’oublie tellement cette bière à 10 euros, ce jus de fruits à 6 euros et ce coca à 4,50 euros. Mais où va le monde ? On en est à 26 euros, juste pour boire 4 verres, là où moi j’aurais payé 11,50 dans ma ville. Votre goût de la démesure me dépasse complètement !

Mais dites-moi, quand vous venez en Slovénie, la vie doit vous paraître gratuite, non ?

Bon, revenons-en aux déplacement avec ce métro qui pue la pisse et ses kilomètres de couloirs interminables qui font que quand tu penses être arrivée à ta station, ça ne veut pas dire pour autant que tu es arrivée à destination. Non parce que pour voir la couleur du ciel, tu dois encore marcher au moins 10 minutes. Quelle galère ! Et encore faut-il ne pas se tromper de sortie. C’est bien un truc de Parigos, ça ! Les sorties multiples du métro à des endroits diamétralement opposés de sorte que, si tu te trompes, tu es complètement paumée. 1 station et 4 à 5 sorties.

Chez vous, le moindre déplacement prend du temps. On en a vite pour 1/2 heure de métro et ce, je suis encore gentille. 1/2 heure et dans quelles conditions. Il semblerait que la règle du jeu soit « Combien de gens pressés peut-on entasser dans le même wagon ? » ou « Combien de gens ne sentiront pas qu’ils se sont fait volé leur téléphone pendant le trajet ? » ou « Combien de temps peux-tu résister le nez sous l’aisselle d’un type qui, visiblement, n’a pas pris de douche depuis que cela existe ? ». Très drôle comme jeu, vous devez absolument essayer ! Donc 1/2 heure de trajet. Ce qui ne laisse AUCUNE place à l’improvisation, soyons d’accord. Tu ne peux en aucun cas rejoindre un pote pour boire un verre en 5 minutes comme on peut le faire chez nous. Tu as forcément 3 heures de marge pour être sûre d’être à l’heure. Bah dis donc vous ne devez pas faire grand chose de vos journées avec tous ces déplacements !

Et à chaque sortie, la même rengaine, vous checkez l’appli RATP pour voir l’itinéraire le plus simple. Mais c’est JAMAIS simple. Il y a toujours un débat entre Parisiens sur les lignes à emprunter.

« Si on prend la 4 et la 13, c’est bon.

- Non mais n’importe quoi ! C’est la 1 et la 7.

- Peut-être mais je ne veux pas passer par Place d’Italie. Simple superstition. »

Bref, dans les 2 cas, on arrive à destination mais visiblement, il y a conflit d’intérêt.

Mais je crois que j’ai compris votre technique pour éviter le retard. C’est la marche, votre point fort. Vous marchez QUAND MEME hyper vite. Pour vous dire, ma pote marchait avec ses grandes enjambées et moi je la suivais en courant et en m’essoufflant. ET CA N’A RIEN A VOIR AVEC LA LONGUEUR DE MES JAMBES, D’ACCORD ? Derrière quoi j’ai dû me commander une menthe à l’eau à 5,50 euros qui m’a mise de mauvaise humeur et que j’ai bue sur une terrasse où tous les cons clients étaient alignés derrière le même côté de la table. Et faut pas essayer de vouloir bouger une chaise de place. Non, non, non. INTERDIT. C’est quoi votre problème ? Vous vous trouvez moches au point de ne pas vouloir vous regarder même en buvant un verre ?

Dernier point récurrent chez vous les Parisiens. On n’a pas le droit de marcher chez vous. Avec nos chaussures, je veux dire. Vous pouvez vous prendre des tas de pollution dans la tronche toute la journée, vous pouvez suer à souhait dans le métro, bouffer la sueur des autres mais FAUT ENLEVER SES POMPES EN RENTRANT parce que… parce que… parce que… Paris, c’est sale ! Youhou les toqués !

Bref, Paris reste une ville magnifique avec des millions de choses à faire, d’artistes à voir et bars à écumer même si la bière est dégueu et chère mais franchement, les Parisiens, je vous tire mon chapeau. Je serais fichtrement INCAPABLE de vivre dans votre ville !

Mais vous avez sûrement de bonnes raisons pour vivre dans la capitale. Alors, expliquez moi !

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Références thématiques |
Lionperdu |
Des Paroles.... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Journalecturejrbr
| Céline Ceron Gomez
| Journal des fous